Revêtement

Liants pour systèmes de peinture

Les peintures, couleurs et objets figuratifs sont des ornementations de bâtiments connues depuis l'antiquité. Ils étaient (et sont encore) des éléments de design d'une part, une couche de protection et d'usure d'autre part. Compte tenu des dommages causés par les intempéries et la pollution, la fonction de protection - notamment contre l’humidité - a pris de l'importance ces dernières décennies.

La gestion des bâtiments historiques implique - au niveau international - le respect de la "Charte internationale sur la conservation et la restauration des monuments et des sites" ("Charte de Venise") adoptée en 1964. Elle représente les instructions relatives à la préservation des bâtiments historiques et définit, entre autres, les exigences imposées aux matériaux de construction à utiliser. Elle recommande que des techniques de conservation et de construction modernes soient utilisées pour protéger un monument (uniquement) quand les techniques traditionnelles se révèlent inadéquates et que l'efficacité de ces techniques de conservation et de construction modernes a été scientifiquement prouvée et démontrée par des expériences pratiques (article 10).

Transférée dans le domaine des matériaux et produits de protection du bâtiment, cette exigence explique pourquoi les liants anciens - dont l'histoire a démontré la performance dans l'entretien des bâtiments historiques par exemple - sont souvent préférés aux nouveaux liants "modernes". Par ailleurs, la Charte de Venise énonce des exigences de

  • réversibilité (chaque mesure représente une intervention dans le bâtiment d'origine, doit donc être limitée à un minimum et autant que possible être "réparable" ou "offrir la possibilité d'une répétition de l'intervention préservatrice").
  • et d'authenticité ("l'authenticité" du monument doit être affectée à minima par cette mesure). Bien souvent, un conflit survient entre ces "objectifs de préservation de monuments" et le traitement technique optimal, ou bien lorsque se pose la question de l'intérêt artisanal de certains matériaux ou liants.

Dans le département "Restauration et conservation des biens artistiques et culturels" de l’Université de Cologne, une nouvelle technique de traitement pour la chaux a été mise au point à la fin des années 90.

La peinture silicate minérale ou silicate classique côtoie le mythe du design de haute qualité et de la résistance, ce, en raison du liant minéral silicate ainsi que des nombreuses applications sur des monuments architecturaux d'exception, en particulier au début de l'ère moderne.

Revêtements

9 produits trouvés
 

Vue :

N° d’art. 062405

Primaire minéral, à effet hydrophobe et consolidant

N° d’art. 063013

Peinture minérale à grain fin

N° d’art. 656610

Peinture de chaux chargée sans liants organiques

N° d’art. 656910

Peinture calcaire sans liants organiques

N° d’art. 641005

Additif de dilution transparant pour des systèmes de Peinture siloxane. Produit peut être utilisé pour le réglage du degré de lasure.

N° d’art. 647105

'Vraie' peinture à base de résines de silicone semi-transparente et remplissante

N° d’art. 647605

"Vraie" peinture à base de résine de silicone semi-transparente

N° d’art. 22391320

Mortier de chaulage à base de chaux naturelle et adjuvants minéraux

N° d’art. 22391520

Mortier de chaulage à base de chaux naturelle hydraulique et adjuvants minéraux